Comprendre le webdesign pour enfin se démarquer

Vous avez enfin trouvé un thème visuel pour votre site. Les messages sont bien distribués, le texte et les espaces blancs s’équilibrent parfaitement. Les photographies, elles, viennent de banques d’images. C’est un bon début, mais malheureusement, une identité visuelle standard ne vous aidera pas à retenir l’attention et à vous démarquer….

Plus vous vous trouvez dans un secteur d’activité encombré et plus le recours à des images standardisées et dépourvues d’originalité vous pénalisera.

Le visuel est l’un des aspects les plus déterminants au moment de se différencier (avec la proposition de valeur) Pas parce que c’est joli, mais parce que les éléments visuels apportent eux aussi des informations sur vous et vos produits.

Pour un entrepreneur du web, le choix d’un thème graphique et plus encore, le choix des images va être déterminant au moment de retenir l’attention d’un visiteur et de l’engager à poursuivre sa navigation sur le site.

L’identité visuelle est souvent perçue comme l’habillage d’un message que vous allez faire passer sur votre site : un post de blog, un produit, une offre de service.

1. LES CONTRAINTES STRUCTURELLES : UTILISEZ UN ORDONNANCEMENT SIMPLE ET EFFICACE

Le design d’un site web est le résultat de plusieurs contraintes :

  • les exigences d’un graphiste qui souhaitera que le site soit beau
  • les souhaits de l’entrepreneur qui souhaitera que sa personnalité soit affirmée
  • les exigences d’efficacité d’un marketeur qui souhaitera que la structure visuelle contribue d’abord aux conversions
  • Les exigences d’un SEO qui souhaitera que les choix des autres intervenants ne pénalisent pas le référencement du site
  • Etc.

2. FAITES PASSER LES 4 MESSAGES INDISPENSABLES À LA CONVERSION

L’entrepreneur ou la marque devront maintenant construire un récit où :

  • La cible devra se reconnaître
  • Son problème devra être évoqué
  • L’entrepreneur et son produit devront se différencier de ceux de la concurrence
  • Le produit devra apparaître comme une solution évidente au problème

3. METTEZ DES IMAGES ET DES MOTS QUI SE COMPLÈTENT

Habituellement, sur la plupart des sites web comme sur les réseaux sociaux, les images sont illustratives. C’est-à-dire que l’image va répéter ce qui est déjà dit par le texte comme on le voit ici pour le site pap.fr. Pour se démarquer, c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire.

Un message est bien plus efficace lorsque les mots et les images se complètent pour donner du sens au message.